DAWTA JENA & Urban Lions – L'Aube Session Lyrics


DAWTA JENA & Urban Lions – L'Aube Session Lyrics

- L'aube session -

 

Ils s'étonnent de me voir dans ma tête, même au milieu des fêtes,

de la nuit jusqu'à l'aube session.

 

Jusqu'à la transe je danse, entre les êtres qui me guettent,

de la nuit jusqu'à l'aube session.

 

Mon esprit en vacances vagabonde jusqu'à l'obsession, l'obsession !

 

Session tresses et douce peau, signe d'air, dans l'eau je flotte, à l'abordage je nage sans équipage.

 

Et toi est-ce que t'y penses ?

Et toi est-ce que tu danses

de la nuit jusqu'à l'aube session ?

 

Nuits blanches et sans sas où je décompresse.

 

Nuits blanches et idées noires de ne pas te revoir.

 

Tiens ! Un signe de toi !

L'obsession se déchaîne, comme un dragon nourrit, elle explose ses chaînes !

Partout elle s'éparpille, il faudrait l'emporter, l'obsession sans répit, par un baiser volé.

 

Par ta main dans la mienne,

par une nuit avec toi.

 

Par un chemin sans gêne

où l'Amour serait Roi,

où se dessinent les plaines

où le Soleil parfois,

dessine les ombres pleines

de tes courbes et tes joies.

 

Par le frisson déchu,

par la chaleur des draps.

 

Par le parfum changé,

chargé de toi et moi.

 

Par la vision élue par le rêve exhaussé,

l'endroit où se seraient tus les doutes et les tourments,

pour laisser place à l'aube

aux sons des cœurs aimants.

 

Refrain

 

Quand les yeux clos révèlent la lumière de l'âme.

Et l'Amour se répand comme le son d'une alarme,

criant la vie en fête au Soleil de midi,

l'obsession désuète a mis les voiles aussi, comme moi.

 

Moi qui ne t'attendrais pas.

Moi, sauvage au sein nu de l'hagard désarroi.

 

Non pas par manque de feu, mais passent les saisons

et la Terre tournera jusqu'à l'autre horizon.

 

Mon âme en joie de voir une belle aube nouvelle, une aube tout court,

dans ma session de vie, le rayon vert d'Amour !

 

L'aube session nous guette après la nuit tombée.

Va falloir courir vite si tu veux m’attraper !

 

Cheminer avec moi n'est pas sans un danger.

Ralentis la cadence, si la danse t'effraie.

 

Rien ne sert de courir il faut dire que l'on s'aime.

Semer les mots en bouche dans le flow de mes veines

et mon cœur s'ouvrira, non pas à perdre haleine.

 

Un mot : « OUI ! », s'ouvrira la porte sur la colline,

où ton trésor t'attend comme une aube divine.

 

Et toi est-ce que t'y penses ?

Et toi est-ce que tu danses de la nuit jusqu'à l'aube session ?

De la nuit jusqu'à l'aube... Hey, toi ! Est-ce que t'y penses ?

Comments